Ce matin je suis tombée sur une photo qui m’a fait penser que j’avais oublié de publier quelque chose sur ce lieu qui m’a fasciné. C’est passage obligé pour ceux qui aimeraient connaître le Brésil de l’intérieur : les artistes exposés sont connus et leur esthétique est en harmonie avec ce lieu magnifique, de nature (même si construite par l’homme) exquise.

Un “no man’s land” à l’Etat de Minas Gerais qui est devenu un lieu d’art, en dehors des circuits Rio de Janeiro – São Paulo. C’est un endroit apaisant, poétique et inspirant. Pour moi, il contient deux éléments que j’aime : l’art contemporain et l’environnement. Cela ne pouvait être mieux.

Je n’ai eu que quelques heures pour apprécier Inhotim, mais j’y retournerai certainement.

jarbas lopes

 

Les coccinelles de Jarbas Lopes

nature inhotim

# # #