Je vois Sophie Calle passer à “Tout le monde en parle” où elle raconte un de ses projets artistiques et je trouve que son discours est simple et ses œuvres sont d’une force époustouflante.

Je m’accroche ensuite au titre de l’exposition présentée au Musée d’Art Contemporain à Montréal et je n’arrive pas à imaginer ce que j’aimerais faire pour la dernière fois et qu’est-ce que je choisirais si je devrais faire quelque chose pour la première fois…ça peut paraître bête, c’est une réflexion simple mais il y a tellement de choses à faire et à choisir, que je n’arrive pas à me décider.

Je rentre dans la salle et bing! des témoignages tristes et beaux en même temps…Les aveugles n’ont pas le choix que d’avoir une dernière image dans l’esprit.

Un ensemble de photos et témoignages qui sont le résultat de belles rencontres, une plongée dans la mémoire des gens.

“Pour la première fois” nous laisse plus d’espoir…un partage sensible de la première vue sur la mer…

SOPHIE CALLE, VOIR LA MER, 2011 (DÉTAIL) © Sophie Calle / Adagp, Paris, 2015
SOPHIE CALLE, VOIR LA MER, 2011 (DÉTAIL)
© Sophie Calle / Adagp, Paris, 2015